Les fleurs de Grand-frère de Gaëlle Geniller

Coucou,

Dans cette bullette, je vous retrouve afin de partager avec vous mon avis sur la BD « Les fleurs de Grand-frère » de Gaëlle Geniller publié chez les éditions Delcourt. Mon dernier coup de cœur littéraire graphique.

Afin de vous permettre de découvrir un peu l’histoire de cette BD avant de découvrir mon avis, je vous laisse découvrir son résumé :

«Un jour de printemps, des fleurs se sont mises à pousser sur la tête de grand frère.

Au début, elles l’ont effrayé, et il ne savait pas quoi en faire. Nous sommes allés voir Mamie, qui connaît tout sur les fleurs. Mais des comme ça, elle n’en connaissait pas. Grand frère a alors demandé à Papa de les lui couper. Papa lui a dit :  » Mais tu ne les as pas encore écoutées !  » Les fleurs ont alors commencé à lui parler…».

Ensuite, je vous propose de découvrir un peu plus qui est Gaëlle Geniller ?

Gaëlle Geniller est née en 1996 à Saint-Priest, dans le Rhône. Elle réside à Paris.
Elle a grandi au milieu de forêts et de nature à Marcilly-le-châtel, un petit village dans la Loire. Depuis le collège, elle a toujours aimé créer des bandes dessinées qu’elle faisait lire à ses amis. Titulaire d’un BTS dessin d’animation, elle a travaillé en studio d’animation pendant quelques mois jusqu’à ce que se présente l’opportunité de travailler sur ma première bande dessinée : Les Fleurs de grand frère. Elle prépare actuellement un roman graphique de plus de 200 pages à paraître chez Delcourt en 2020, que j’ai hâte de découvrir.

J’ai eu un véritable coup de cœur pour cette première bande dessinée que Gaëlle Geniller nous offre à découvrir en tant que scénariste et illustratrice. C’est une histoire sur la différence et l’acceptation de soi traitée avec beaucoup de délicatesse, de finesse mais surtout un travail graphique époustouflant !

Cette BD raconte l’histoire d’un jeune garçon qui, un beau matin se réveille en larmes: deux tiges vertes portant des fleurs ont poussé de chaque côté de sa tête dans la nuit. Ce qui crée donc une jolie couronne de fleurs dans ses cheveux. Improbable me direz-vous. Et pourtant c’est bien la réalité. D’un premier abord il n’a qu’une seule envie, c’est de s’en débarrasser au plus vite avant la rentrée des classes ! Mais, entouré de sa famille il va appendre à faire face à cette différence qui lui fait peur. Il va apprendre à aimer ces fleurs, les toucher, en prendre soin, leur parler, etc…
Une BD qui prend à mes yeux l’allure d’un conte moderne où se mêlent magie et poésie. Un conte qui nous parle de langage, de partage, de sensorialité, de tolérance, d’acceptation de soi, de différence, du regard des autres, de faire de sa différence une force et tout cela va être écrit avec une profonde douceur mais aussi beaucoup de force et de sincérité dans chacun des mots.

Notre lecture s’apparente à un moment cocooning rempli de fraîcheur, de tendresse et de sagesse. Je l’ai trouvé rafraichissante et rassurante.J’ai eu un véritable coup de cœur pour les dessins chaleureux ainsi que la fibre artistique initiatique que Gaëlle Geniller partage ici avec nous. Tout est doux, tout est beau, tout est poétique dans cette histoire et pourtant elle aborde des sujets profonds et au combien importants.Nos différences sont nos plus beaux atouts, nous devons nous accepter nous-même et ne surtout pas avoir honte de qui nous sommes ni peur du regard des autres. On retient de cette lecture un message extrêmement bienveillant mais surtout Gaëlle Geniller nous offre une histoire très ouverte qui invite le lecteur à se faire sa propre interprétation et donc ainsi se poser ses propres questions. C’est le genre d’histoire que je qualifie de feel-good car elles font un bien fou tout en nous faisant réfléchir. C’est un sujet que je connais par cœur mais si vous saviez à quel point cela fait du bien de le voir illustrer de cette façon que ce soit par les mots ou les dessins. C’est rempli de tendresse et de sincérité pour créer une merveilleuse onde de bonheur.

En faisant mes recherches je n’ai pas trouvé de blog ou de compte Instagram pour Gaëlle Geniller donc je n’ai aucun moyen de la contacter mais j’aimerais beaucoup échanger avec elle et surtout je voudrais lui dire merci d’avoir écrit cette merveilleuse BD. Merci pour ce travail à la fois doux, riche et profond qui fait passer de merveilleux messages.

Je n’ai qu’une chose à lire pour clôturer cette bullette, lisez cette BD !

J’espère que cet article vous aura plu. J’ai pris beaucoup de plaisir à faire l’éloge de cette jolie BD qui m’a fait passer un si beau moment de lecture. N’hésitez pas à venir discuter avec moi, me faire vos retours, me dire si vous avez déjà lu cette BD ou non ?

Publicités

2 réflexions sur “Les fleurs de Grand-frère de Gaëlle Geniller

  1. Ping : De mois en mois…juin 2019 – Les bullettes colorées

  2. Ping : De mois en mois : juillet 2019 – Les bullettes colorées

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s