De mois en mois: Décembre 2022

Coucou,
Je vous retrouve pour la bullette de mois en mois de décembre. Je suis vraiment contente de prendre le temps d’écrire cet article. Vous l’aurez sans doute remarqué mais au mois de novembre il n’y a pas eu d’articles sauf un avis livresque. Honnêtement ce n’est pas l’envie d’écrire qui me manquait mais je n’ai pas eu le temps ni l’énergie nécessaire pour m’y poser.
En effet, entre le Covid qui est venu m’embêter, les rdv médicaux, la vie perso et la vie pro où j’ai eu l’opportunité de débuter une nouvelle aventure au sein d’une association comme graphiste et chargée de communication, je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer, bien au contraire.
J’espère que cette bullette vous plaira.

Avant de partager avec vous d’autres choses, je voulais vous partager des pensées qui me semblent importantes.
À notre époque, il faut être de plus en plus connectés, répondre rapidement pour ne pas inquiéter, raconter autant que possible ce que tu vis, se justifier, etc…
Nous sommes tout le temps sollicité que ce soit niveau pro mais aussi perso, le droit à la déconnexion disparaît de plus en plus, le droit de souffler, se reposer, déconnecter pour se décontracter, etc…
Quand je dis se déconnecter je ne parle pas des réseaux sociaux parce que personnellement, j’aime partager mais je ne les trouve pas indispensable à ma vie (sauf dans le cadre du travail car je bosse avec) donc m’en détacher ne me pose aucun souci. Non, quand je parle de déconnecter, je parle de nos téléphones (sms, appels, mails) ou de nos ordinateurs. Je parle du droit de déconnecter en éteignant ces appareils ou juste les posant plus loin quelques minutes, quelques heures, quelques jours, etc…
J’ai de plus en plus l’impression que l’on perd ce droit parce que si l’on ne répond pas rapidement cela inquiète sans forcément de raisons. Tout le monde ne s’inquiète pas forcément, ne gère pas de la même façon mais souvent c’est ce qui se passe. Peut-être est-ce juste le fait que je sois malade chronique donc cela inquiète lorsque je ne réponds pas ? Honnêtement je ne sais pas et je ne pense pas car toutes les personnes qui m’entourent n’agissent pas de la même façon.

Dans tous les cas, ce constat est une réalité bien angoissante! Et que je n’arrive plus à supporter. Nous avons tous le droit à la déconnexion, le droit de souffler, se reposer, que ce soit dans la sphère perso ou la sphère pro. Ne pas répondre, s’éloigner, déconnecter ne veut pas dire qu’il faut s’inquiéter ou que cela ne va pas, cela veut juste dire que comme tout le monde, on a le droit de se décontracter, se reposer!
Il n’y a aucune obligation à tout partager, tout raconter, être tout le temps connectés. L’être humain n’est pas fait pour vivre dans la surcharge mentale, physique ni la sursollicitation! Notre époque est de plus en plus connectée ok mais il ne faut pas oublier la liberté et les choses essentielles qui définissent la nature humaine. Le repos, le temps pour soi, les moments off (vacances, balade, week-end, etc…) sont des choses essentielles à notre bien-être physique et mental!

Cette pression de sursollicitation perso ou pro n’est pas saine et n’est pas nécessaire.
Alors en cette période de fêtes de fin d’année, si je peux me permettre une idée de cadeau à faire à vos proches ou à vous-même, c’est le droit et la liberté de déconnecter! De se reposer, se relaxer, profiter. Choisir les moments où nous avons envie d’être connectés. Choisir les personnes à qui nous avons besoin d’être liées parce que cela nous fait du bien, que nous en avons besoin.
Je crois qu’il est temps en cette fin d’année 2022 et l’arrivée de 2023, que chacun pour le bien de l’humanité, se laisse le temps de profiter de la vie sans être tout le temps connecté, sollicité! Ou alors il faut que ce soit par choix, parce que cela nous fait du bien ou qu’il y a un besoin.

Si cela ne plait pas, honnêtement tant pis! Il est temps de penser à soi, ce n’est pas être égoïste de prendre soin de soi.

Et svp, arrêtez de vous excuser lorsque vous vous absentez quelques minutes, quelques heures, quelques jours, quelques semaines des réseaux sociaux. On ne vous demande pas d’être tout le temps connectés, ni de vous justifier et encore moins de tout raconter. On vous demande juste de profiter!
Si je vous dis cela c’est parce qu’en étant dans le train il y a quelques jours afin de rejoindre des proches, j’ai eu envie de prendre quelques minutes pour aller sur mes réseaux sociaux perso ce que je n’avais pas fait depuis quelques temps et en moins de 5 min j’ai vu plusieurs personnes s’excuser de s’être absenter et là je me suis dit « Mais non pourquoi s’excuser de vivre et d’être occupé dans la vraie vie, celle hors des réseaux sociaux ? », honnêtement cela m’a donné tout sauf envie de rester alors j’ai à nouveau déconnecté pour me préserver. Ce n’est que mon point de vue mais pour moi, les réseaux sociaux sont des lieux où j’aime partager avec authenticité sinon cela n’a pas d’intérêt. Alors pourquoi s’excuser de vivre ?

Je ne sais pas si mes pensées vous parlent, n’hésitez pas à me laisser un commentaire ou m’écrire sur Instagram pour en discuter, je serais curieuse d’en échanger. Dans tous les cas, les écrire, vider mon sac si je peux dire ça de cette façon, m’a fait beaucoup de bien !


Mes derniers souvenirs marquants
Remontons ensemble au fil du temps depuis le mois d’octobre, n’ayant pas écris cet article en novembre, j’ai quand même quelques souvenirs marquants à partager.

Parmi ceux-ci, il y a eu des moments avec mes grands-parents, des jolies balades en ce début d’automne à la découverte des merveilles couleurs, la découverte du salon autonomic de Rennes (salon du handicap) qui m’a permis de faire de découvrir des aides techniques principalement afin d’améliorer mon quotidien au fil du temps. Il y a également eu : mes 25 ans, l’arrivée de Totem (petit chiot de ma sœur), des jolis projets pro mais également le décès de ma petite chipie (un moment pas facile, difficile de dire au revoir à ma Mme Câlin qui comme Bisou était une petite gardienne).

Parmi mes souvenirs du mois de novembre, il y a eu :

  • Une dernière balade à Terra Botanica à l’occasion de la fête de l’automne.
  • Le covid qui est venu me mettre de sacrés bâtons dans les roues en ce début de mois.
  • Le début d’une nouvelle aventure pro au sein de la délégation APF France handicap d’Angers.
  • Un merveilleux week-end riche en beaux souvenirs et évidences.
  • Les handilympiades qui sont un évènement sportif créé par APF France Handicap afin de découvrir le sport adapté, ce sont des tournois sportifs et des instants conviviaux qui permettent de créer des moments de partage tous ensemble. Un évènement sportif inclusif qui invite chacun à faire du sport ensemble malgré nos différences. Ainsi, le 17 novembre dernier, l’ensemble des établissements, services, entreprises adaptées, délégations, bénévoles et adhérents des Pays de la Loire se sont affrontés. Une journée riche en rencontres, échanges, partages entre nous mais également avec des champions paralympiques venus partager leurs connaissances. Le 17 novembre, j’ai donc eu la possibilité de participer à cet événement, cela tombait pile au moment du Duoday (journée d’inclusion d’une personne en situation de handicap au sein du monde du travail), un moment où j’avais envie de découvrir un univers professionnel que je ne connaissais pas forcément très bien, malheureusement, je n’ai pas réussi à trouver de stage. C’est ainsi, qu’avec Inès (directrice de la délégation d’Angers) que je connais bien, nous avons eu l’idée que je participe à cette journée Handilympiades afin de découvrir le monde associatif d’un point de vue professionnel (comme graphiste, assistante en communication, photographe), ce qui se passe sur ce genre d’évènements, comment ils s’organisent, etc. mais également d’un point de vue personnel et sportif. Une journée dont je garde un merveilleux souvenir, je suis ravie d’y avoir participé car ce genre de journées sont pour moi des moments très enrichissants, pleins de rencontres, de partage, de bienveillance, de solidarité, de bonne humeur où les différences de chacun n’ont pas d’importance. Nous sommes considérés comme tout le monde, comme des êtres humains à part entière. Et d’un point de vue professionnels j’ai pu échanger avec des personnes en charge des divers domaines cités précédemment dans le cadre associatif. Cela m’a permis de découvrir une vision de mes multiples casquettes que je ne connaissais pas et m’aider à créer plus de liens avec les équipes avec lesquelles je travaille maintenant en partie. Et pour couronner cette journée en beauté, j’ai eu la chance de finir 3ème avec mon équipe et de rentrer avec une belle médaille de bronze !
  • Un rendez-vous neuro-ophtalmo avec une médecin super bienveillante et à l’écoute. Cela fait du bien et les premières solutions changent déjà ma vie alors j’en suis ravie !
  • Le lancement de la bouquinerie solidaire, ce projet à laquelle j’ai eu la chance de participer dans le cadre de ma nouvelle aventure pro. Honnêtement, si un jour au moment où j’ai créé ce blog afin de partager autour de mes passions, notamment celle de la lecture, on m’avait dit que je participerai au développement et lancement d’une bouquinerie, je l’aurais jamais cru. En tant que lectrice passionnée, pouvoir rencontrer et échanger avec d’autres lecteurs est un moment très riche humainement. Ce n’est que le début de son développement mais plein de jolis projets attendent la bouquinerie.
  • Des balades nocturnes afin d’admirer la magie de Noël et ces jolies couleurs.


Sorties du mois de décembre
Il n’y a pas de sorties littéraires particulières pour ce mois-ci. Par contre, j’ai eu envie de vous partager des sorties cinéma car j’ai repéré quelques films que j’aimerais prendre le temps d’aller voir.

  • Tempête, le 21 décembre. Voici le synopsis :

« Née dans le haras de ses parents, Zoé a grandi au milieu des chevaux et n’a qu’un rêve : devenir jockey ! Tempête, une pouliche qu’elle voit naître, va devenir son alter ego. Mais un soir d’orage, Tempête, affolée, renverse Zoé et vient briser son rêve. Elle va pourtant s’accrocher et tenter l’impossible pour renouer avec son destin. »

Au moment où j’écris cet article, j’ai eu la chance de voir le film en avant-première grâce à une invitation de mon travail. J’ai passé un merveilleux moment et je vous conseille d’aller le voir.

  • Avatar 2 : la voie de l’eau, le 14 décembre. Voici le synopsis :

« Se déroulant plus d’une décennie après les événements relatés dans le premier film, AVATAR : LA VOIE DE L’EAU raconte l’histoire des membres de la famille Sully (Jake, Neytiri et leurs enfants), les épreuves auxquelles ils sont confrontés, les chemins qu’ils doivent emprunter pour se protéger les uns les autres, les batailles qu’ils doivent mener pour rester en vie et les tragédies qu’ils endurent. »

J’ai prévu d’aller voir ce film dans les prochains jours et j’ai déjà hâte de retrouver cet univers envoutant que j’avais adoré dans le premier opus.

  • Le tourbillon de la vie, j’ai vu la bande annonce lorsque je suis allée à l’avant-première de Tempête et j’ai eu très envie de le découvrir, le synopsis m’a intrigué. Le voici :

« Les grands tournants de notre existence sont parfois dus à de petits hasards. Si Julia n’avait pas fait tomber son livre ce jour-là, aurait-elle croisé Paul ? Ou sa vie aurait-elle pris une toute autre direction ?
Nos vies sont faites d’infinies possibilités. Pour Julia, il suffit d’un petit rien tellement de fois ; tous ces chemins qu’elle aurait pu suivre, toutes ces femmes qu’elle aurait pu être…
Choisit-on son destin ? A quoi tiennent l’amour ou le bonheur ? »

J’espère avoir le temps d’aller le voir prochainement.

J’espère que cette bullette même tardive vous aura plu. J’ai pris beaucoup de plaisir à l’écrire. N’hésitez pas à venir en discuter avec moi, me partager quelques souvenirs, quelques sorties qui vous intriguent, etc… ? Mais également me partager votre ressenti sur ses pensées que je vous ai exprimées ?

Publicité

Une réflexion sur “De mois en mois: Décembre 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s