La toute petite reine d’Agnès Ledig

Coucou,

La toute petite reine d’Agnès Ledig publié aux éditions Flammarion est une très belle lecture qui m’a permis de passer un bon moment et m’a donné le sourire par les thèmes abordés qui correspondent bien à ce dont j’ai envie pour 2022. De plus, Agnès Ledig est une autrice dont j’adore la plume et à qui je fais confiance pour m’offrir des bons moments, j’étais donc ravie de plonger dans ce récit.

Avant de partager avec vous mon avis, je vous propose de découvrir le résumé :

« Un matin, Adrien, maître-chien, est appelé pour un colis suspect en gare de Strasbourg. Bloom, son chien hypersensible, va sentir le premier que les larmes de Capucine, venue récupérer sa valise oubliée, cachent en réalité une bombe prête à exploser dans son cœur. Hasard ou coup de pouce du destin, ils se retrouvent quelques jours plus tard dans la salle d’attente d’un couple de psychiatres. Dès lors, Adrien n’a de cesse de découvrir l’histoire que porte cette jeune femme. Dénouant les fils de leur existence, cette rencontre pourrait bien prendre une tournure inattendue et leur permettre de faire la paix avec leur passé afin d’imaginer à nouveau l’avenir. »

Agnès Ledig est une de mes autrices préférées, elle a ce don pour nous conter des histoires pleines de vies ce qui m’a donné encore de découvrir son nouveau roman « La toute petite reine » une fois que j’avais lu son résumé. Dans cet ouvrage, nous allons suivre en parallèle plusieurs histoires, notamment deux. C’est ainsi que nous allons plonger au cœur d’un roman d’une grande humanité sur deux êtres blessés par les aventures de la vie et qui sont en pleine reconstruction. Un roman sur fond de développement personnel qui nous invite à se poser des questions sur la vie, les aventures qui la composent, comment nous évoluons, nous reconstruisons, avançons, etc…ce sont des thèmes qui me parlent beaucoup.

L’autrice nous raconte donc la rencontre d’Adrien qui souffre de stress post-traumatique et de  Capucine qui s’est complètement oubliée pour mieux élever sa petite sœur au décès des parents. Adrien et Capucine se croisent pour la première fois par hasard au cœur de la gare de Strasbourg où Adrien, maître-chien, a été appelé avec son berger allemand Bloom pour un bagage oublié. Soudain, une jeune femme, Capucine, surgit toute déboussolée pour signaler que c’est sa valise. C’est ainsi que va avoir lieu leur rencontre.

Le chef de la sûreté ferroviaire va donc laisser la jeune femme accéder à sa valise et prendre un malin plaisir à s’acharner Sur celle-ci, à l’humilier pour son oubli afin de lui faire comprendre à quel point cela a mis tout le monde dans la galère. Il aurait été plus simple de classer l’affaire mais le responsable de la sûreté ferroviaire ne pouvait pas laisser passer et voulait absolument dire quelque chose.

Petite parenthèse dans mon avis, on est d’accord que les bagages oubliés nous pourrissent la vie lorsque l’on prend régulièrement le train mais à mes yeux cela ne mérite pas d’incendier les personnes responsables, faire comprendre les choses gentiment suffit. On ne sait pas quelle est l’histoire de la personne qui a oublié son bagage ni comment elle peut vivre ce genre d’incendie verbale. Petite parenthèse fermée, revenons à mon avis.

Adrien, témoin ahuri de la scène, ressent alors un besoin irrépressible de la protéger, de la consoler mais sa timidité l’en empêche. Mais Bloom, son fidèle compagnon hypersensible perçoit la détresse de Capucine, ne peut s’empêcher de se rapprocher et poser sa truffe sur ses genoux pour lui apporter un peu de réconfort. Les animaux sentent tout et savent toujours comment réagir.

Suite à cet événement, chacun reprend sa vie, on les découvre l’un et l’autre mais Adrien garde en tête cette jeune femme qu’il a marqué dans cette gare et regrette de ne pas avoir pris son courage à demain pour aller la voir. Quelques jours plus tard, alors qu’elle ne quitte pas ses pensées, ils se croisent à nouveau par hasard dans la salle d’attente de leur psychiatre respectif. Que va-t-il se passer ? Le destin fait-il bien les choses ?

Je vous laisserai le lire pour en savoir plus.

La toute petite reine est un roman sur la résilience, ce thème si important à ma vie, les choix que l’on fait dans sa vie. C’est un roman poignant, émouvant, optimiste, empathique, sincère. C’est une histoire de courage, de patience, de poésie, de remise en question, de douceur, de bienveillance. Une ode à la nature et ralentir pour prendre le temps de vivre. Ici, les personnage prenne le temps de se retrouver pour mieux s’accepter, mieux vivre, lâcher prise, se reconstruire pour aller mieux et pour pouvoir vivre ce que la vie aura alors offrir de la meilleure des façons possibles par la suite.

J’adore la plume d’Agnès Ledig, la profonde humanité, empathie, le profond respect qui se dégage de ces mots. Dans ce roman l’autrice s’attache aux thèmes de la reconstruction suite aux aventures de la vie, de la renaissance important à chacune de nos vies. C’est même le propre de la vie au sens large de l’humanité. Ce roman est profond, réaliste, porteur d’espoir, feel-good et nous invite à se questionner sur nos vies, se développer personnellement tout en restant dans le récit. Un roman cocooning, réconfortant comme je les aime. Un joli petit coup de cœur pour moi ! Je vous le conseille.

Une dernière petite chose, le titre fait écho à la réalisation d’un rêve que je vous laisserai découvrir mais je le trouve très bien choisi, il nous invite en tant que lecteur à s’évader, se questionner sur nos rêves.

Si vous voulez découvrir un autre de mes coup de coeur écrit par Agnès Ledig, je vous invite à cliquer ici.

J’espère que cette bullette vous a plu. Qu’elle vous aura peut-être fait faire une découverte ?

N’hésitez pas à me faire vos retours, me dire ce que vous en avez pensé, me dire si vous l’avez lu et pourquoi pas me conseiller des romans comme celui-ci qui pourrait devenir de belles lectures.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s