Tu as oublié mon cœur en partant de Léa Jeunesse

Coucou,

« Tu as oublié mon cœur en partant » de Léa Jeunesse est un recueil de poèmes que j’ai découvert par hasard lors d’une balade en librairie. Ce titre m’a tout de suite interpelée, sans forcément de lien avec les chagrins d’amour dans le sens amoureux mais plutôt dans le sens deuil d’amour ou d’émotions. Cet ouvrage m’a donné envie de réaliser une photo bucolique, douce et poétique avec les petites fleurs du printemps, c’est très subjectif mais cela me faisait plaisir !

Avant de vous en dire plus, je vous laisse découvrir le résumé :

«Le remède au chagrin d’amour

Le livre pour tous les cœurs qui ont aimé une première fois. 
La rupture amoureuse en cent textes poétiques illustrés avec délicatesse par Maxime Lombard. 

« Je pense à toi lorsque la nuit tombe doucement,
quand je regarde les centaines d’étoiles scintiller
dans l’obscurité en me demandant si tu m’as oubliée.

Je pense toujours à toi en marchant dans certaines rues,
comme si tu ne les avais jamais vraiment quittées,
comme tu n’as pas quitté mon cœur. »

Léa Jeunesse est l’autrice de 20 ans derrière le compte Instagram Une évasion (plus de 100 000 abonnés). Tu as oublié mon cœur en partant est la compilation augmentée et illustrée de ses deux best-sellers autoédités, Les mots m’ont sauvée et 1, 2, 3… soleil

Diplômée de l’ESAL à Épinal, Maxime Lombard étudie actuellement à l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles. »

Un peu de douceur et de poésie, ça fait du bien. Pour être tout à fait honnête, j’en lis rarement mais je prends toujours plaisir à en lire, m’en inspirer.

Avant de découvrir ce recueil, je ne connaissais pas du tout la plume de Léa Jeunesse, elle fait partie de cette nouvelle génération d’autrices dans le monde de la poésie moderne. Au fil de cet ouvrage, j’ai pu découvrir la douceur de sa plume. Ce sont des textes touchants, uniques, chargés de ses pensées mais aussi condensés de ce qu’est le premier amour, celui avec un grand A. Ce n’est pas ce que je recherchai en lisant ce recueil mais certains poèmes m’ont parlé en ce qui concerne ce premier amour mais pas en lien avec un chagrin. Au fil de ma découverte, j’ai pu lire : des textes courts, parfois de simples phrases, accompagnés de dessins délicats de la main de Maxime Lombart mais aussi d’autres un peu plus long. J’ai été touché par la simplicité des dessins qui accompagnent les mots, apportant une fraicheur supplémentaire au livre. C’est doux et c’est beau. La plume de l’autrice est douce et poétique, comme une mélodie nourrie de métaphores.

J’ai envie de partager avec vous une citation qui va me permettre de vous expliquer un peu plus cette histoire de deuil d’amour et d’émotions que j’évoquai au tout début de cet article.

« On n’oublie jamais le cœur qu’on voulait aimer toute sa vie »

Cette citation a fait écho en moi par rapport aux deuils que j’ai vécu, celui de ma mamie mais aussi celui de mon chien. Cela a aussi fait écho en moi par rapport aux diverses émotions, sentiments que l’on vit au fil de la vie. Cette citation a eu l’effet d’un petit câlin réconfortant qui m’a rappelé que le cœur n’oublie jamais les personnes que l’on aime profondément et c’est ce que j’attendais à ce moment de ma vie. Je ne sais pas si je relirais ce recueil mais j’ai pris plaisir à le découvrir. C’était une bonne lecture et cela me donne envie de découvrir un peu plus la douceur de la plume de l’autrice mais aussi de prendre le temps de lire plus de recueil de poèmes.

J’espère que cette bullette vous aura plu, n’hésitez pas à me faire vos retours et pourquoi pas me partager en commentaires vos recueils de poèmes favoris, cela m’inspirera peut-être pour de futures lectures.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s