De mois en mois : Janvier 2022, partie 1

Coucou,

Vous l’avez vu et si vous me suivez sur Instagram, vous savez qu’en décembre j’ai fait le choix de ne pas publier d’articles par ici. En effet, j’avais besoin de prendre du temps pour moi, pour me reposer, pour prendre soin de moi lorsque j’en avais la possibilité et je n’avais donc aucune envie de me mettre la pression avec le fait d’écrire des articles même si j’avais de nombreuses idées. Il est parfois important de savoir écouter son corps et son esprit quand ils disent « Attention, stop, repos », le faire avant de se prendre le mur qui vous met à terre, cela n’a pas été mon cas cette fois-ci mais j’apprends petit à petit et je vais tâcher à l’avenir de ne plus finir à terre. Promis, c’est une résolution de cette nouvelle année que je vais essayer de tenir car c’est essentiel à ma vie et la construction de mon avenir.

En attendant, je vous retrouve avec cette bullette de Mois en mois, j’ai pleins de choses à vous raconter.

Tout d’abord, comme je ne vois ai pas partagé de bullettes en décembre, j’avais envie de revenir un peu sur mon mois de novembre. Il a été un mois très chargé sur différents point de vue, que ce soit du côté pro avec plusieurs jolis projets, d’un point de vue perso avec des moments de vie bien précis mais cela a aussi était un mois important d’un point de vue médical.

En novembre il y a eu de nombreuses choses du côté perso, c’était un mois que je redoutais beaucoup je l’avoue. Je suis tout d’abord aller le 11 novembre au salon du cheval d’Angers, voir les chevaux, profiter de moments de vie, admirer ces animaux que j’aime particulièrement. C’était chouette, c’était beau et cela m’a fait du bien de faire quelque chose que j’attendais depuis longtemps.

Le 12 novembre j’ai pris le train direction Chartres, un sacré voyage riche en péripéties, entre les bagages oubliés dans le train, train supprimé, etc…cet aller n’a pas été de tout repos mais je n’avais pas l’intention d’annuler mon voyage comme me l’a conseillé la SNCF car ce week-end était particulier, important et je ne me voyais pas rester seule chez moi, j’avais besoin d’être entourée de mon papa, de l’entourer et d’être avec ma famille, vous allez comprendre tout de suite pourquoi.

Le 13 novembre, ce jour que je redoutais et pour lequel j’avais particulièrement besoin d’être sur Chartres et en famille. Tout simplement parce que c’était les 1 an du décès de ma mamie, un « anniversaire » pas des plus simples à passer tellement son envol a été brutal et m’a profondément touché. Je ne développe pas les circonstances car c’est personnel mais je ne souhaite à personne de perdre un proche de cette façon. Une journée émouvante mais qui s’est finalement bien passée car j’étais où j’avais besoin d’être et j’ai fait ce que j’avais besoin de faire pour me sentir le mieux possible ! J’avais été très émue quelques jours auparavant en tombant par hasard sur des souvenirs avec ma mamie, ce qui m’a surement aidé à passer plus facilement cette étape.

Le 15 novembre, c’était l’heure du retour et à nouveau, quel voyage ! Déminage, bagages oubliés, etc…ce week-end je m’en souviendrais mais cela ne m’empêchera pas de continuer à voyager.

Le 16 novembre avait lieu un rdv médical que j’attendais depuis longtemps et quel bonheur de vivre un rdv médical qui se passe bien, avec une médecin humaine, à l’écoute, bienveillante, qui me prend au sérieux et se retrouve très en colère de la situation dans laquelle je suis depuis des années ! Enfin quelqu’un de bien, d’humain, je n’y croyais plus j’avoue et qu’est-ce que cela fait du bien ! Ce rdv ainsi que cet examen ont mis en lumière des symptômes que je décrivais depuis si longtemps, que je pensais finalement devenue normale à force de vivre avec mais qui ne le sont pas et pour lesquels j’ai enfin des solutions mais surtout quelqu’un d’humain, à mon écoute et là pour m’accompagner de la bonne manière face à la maladie ! Je n’ai pas les mots pour vous dire à quel point cela a été un soulagement énorme pour moi. Depuis, la première solution proposée est mise en place et commence à m’aider, ce qui est une bonne chose car cela laisse les autres solutions de côté en cas de besoin à l’avenir.

Le mois de novembre se poursuit toujours aussi chargé en rdv et projets pro. Puis nous arrivons au 25 novembre, où j’ai vécu ce que je ne pensais ne pas/plus avoir à vivre qui s’appelle les insultes et jugements des autres face au handicap. L’occasion pour moi de faire quelque chose que je ne fais jamais et que je n’aime pas particulièrement mais il y a un moment où il faut prendre la parole, dire stop, c’est pour cela que j’ai fait une vidéo face caméra que je vous ai partagé sur Instagram et qui a fait énormément réagir ! Pour vous remettre un peu le contexte, je montais dans le train avec un monsieur comme moi en fauteuil roulant et situation de handicap, nous avons fait face aux insultes, à la discrimination et au jugement d’une dame qui s’était installée sur les places handi afin d’avoir plus de place et ne souhaitait pas se déplacer afin que nous puissions nous installer malgré l’intervention gentille et bienveillance des agents SNCF. La situation a été prise en charge mais avec le monsieur nous avons été choqué de ce que nous avons entendu, j’ai donc eu besoin de dire haut et fort stop car à notre époque je ne trouve pas normal, handicap ou non, différence ou non de se faire insulter, discriminer, etc…juste pour le plaisir et le confort d’une personne. Nous avons tous le droit au respect et à la liberté de voyager !

Le 26 novembre, je me suis rendue sur Paris avec mon papa car j’avais un rdv médical avec un nouveau médecin qui souhaitait me rencontrer suite à mes résultats d’examens obtenus en novembre. Je vous avoue très honnêtement que je ne sais pas quoi en retenir sauf une fois de plus une nouvelle déception, une nouvelle fois ne pas être prise au sérieux alors que j’avais les examens, résultats, courrier de médecin, etc… Très sincèrement heureusement que je sais relativisée parce que c’était la goutte de trop, autant mon père (à qui j’ai demandé d’assister à la consultation avec moi lorsque le médecin est venu me chercher, un mauvais pressentiment qui m’a fait me sentir mal, j’ai bien fais de demander à mon papa de venir avec moi je vous le dis) que moi nous sommes sortis sans voix, perdus face au discours auquel nous avons fait face. Je ne vais pas développer plus sauf dire que je continue à me battre, à avancer et depuis j’ai eu d’autres rdv bien plus positifs heureusement.

Le mois de novembre s’est terminé toujours chargé mais avec quelques moments de pauses où j’ai pris un peu de temps pour moi car mon corps commençait à me dire attention.

Puis le mois de décembre est arrivé et je me suis rendue compte qu’il fallait que je tire très vite sur le frein car je me prenais un mur, le corps, la maladie me disaient « Ça suffit de ne pas nous écouter »,  je suis légèrement têtue il paraît et je prends tellement de plaisir à vivre tout ce que je vis que j’en oublie de prendre soin de moi alors il a fallu très vite réorganiser tout ce qui était prévu, faire autrement et m’imposer du REPOS.

Du 1er au 6 décembre, j’aurais normalement dû me rendre quelques jours au salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, un salon que j’adore, que j’avais hâte de retrouver mais finalement, j’ai pris la décision pour me préserver, éviter de finir à l’hôpital de ne pas m’y rendre et profiter seulement de la partie professionnelle en digitale à distance. Un bon moment auquel j’ai quand même pris plaisir à assister même si je l’avais adapté. En ce qui concerne la vie du salon j’ai eu le bonheur de découvrir grâce à les vidéos de :

qui m’ont permis de profiter autrement du salon, cela m’a fait beaucoup de bien je l’avoue. Merci à toutes pour ces partages, vous ne vous en rendez peut-être pas compte mais cela peut-être précieux pour votre public et apporter une petite dose de bonheur qui redonne de la force.

Le 3 décembre, il y a eu cette journée et cette date importante dans ma vie pour plusieurs raisons que j’ai déjà évoqué ici si cela vous intéresse. Mais cette année, c’était surtout les 10 ans de l’opération de ma cheville. Cette opération a été le début d’un long combat, d’une bataille qui chaque jour me rend plus forte, sans cette ligamentoplastie, je ne pouvais plus marcher. Cette opération m’a permis de remarcher après des longs mois de plâtre, de rééducation. Au final ce n’était que le début de tout cela, de mon immense parcours de santé. 10 ans déjà, le temps passe tellement vite et chaque jour je suis reconnaissante des batailles menées qui me permettent d’avancer, des maux qui sont devenus les mots de mon histoire. Ils sont ma force, mon histoire.

Le 8 décembre, j’ai eu mon dernier gros rdv médical de l’année 2021, j’en suis sorti avec la certitude d’être sur la bonne voie, que les réponses que j’obtiens petit à petit sont les bonnes, que je peux continuer à avancer ainsi. J’en suis sorti avec l’envie de dire merci la vie, merci de m’avoir aider à ne jamais lâcher même quand ce n’était pas facile face aux difficultés et à la bêtise pour ne pas dire d’autres choses du monde médical.

Et enfin la fin du mois de décembre a été rythmé par la fin de mes projets pro de 2021, un dernier rdv paramédical pour prévoir le changement de mon fauteuil roulant manuel puis des vacances, des jolies balades, des moments pour souffler, des moments en famille, le bilan de cette année écoulée et le passage à 2022. Merci pour cette année 2021 ensemble que ce soit par ici ou sur Instagram. Au plaisir de continuer tout cela pour cette nouvelle année avec pleins de jolies choses et nouveaux projets.

Janvier va s’annoncer plus doux pour commencer l’année, je suis j’avoue très fatiguée donc je vais me préserver tout en continuant à avancer.

Pour la suite de cette bullette « De mois en mois, janvier 2022 », je vous invite à me retrouver vendredi par ici pour une seconde partie dans laquelle je vais partager avec vous les sorties littéraires et cinématographiques qui me tentent.

J’espère que cette première partie vous aura plu, n’hésitez pas à venir en commentaires échanger avec moi pour me dire comment vous avez terminé votre année, quels sont vos projets pour 2022, etc…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s