Les Jardins de Divari de Caroline Hurtut et Loren Bes

Coucou,

J’ai un gros coup de cœur album à vous présenter dans cette bullette. Je vais vous parler du livre « Les Jardins de Divari » de Caroline Hurtut et Loren Bes. C’est un ouvrage que j’ai découvert au Salon du livre de Paris. Je connaissais déjà la maison d’édition Rêves bleus grâce à Instagram et j’ai pris le temps d’aller discuter avec eux lors de mon week-end au Salon du livre de Paris. Cela n’a fait que renforcé mon coup de cœur pour leur ligne éditoriale. Je ne pouvais pas ramener tous les albums présents sur leur stand mais j’ai eu de gros coup de cœur que je lirais prochainement c’est certain. J’ai donc décidé d’acquérir celui-ci qui était mon plus gros coup de cœur du stand et qui me parlait beaucoup par les illustrations ou encore le résumé. Je suis ravie de vous en parler car c’est vraiment un magnifique album que j’aime même prêté à mes parents et ma tante pour qui la musique compte beaucoup afin qu’il découvre cet univers.

Afin de vous donner un petit avant-gout de ce merveilleux album, partons ensemble à la découverte de son résumé :

« Un conte surprenant, drôle et plein de poésie, coloré par de splendides illustrations.

Monsieur Divari est un jardinier virtuose. Dans ses jardins luxuriants, il fait pousser toutes sortes d’instruments de musique, de généreux violoncelles à l’automne, de fines clarinettes au printemps ou de jolis petits piccolos en été. Il leur apporte un soin tel qu’il a acquis un savoir-faire à nul autre pareil et ses instruments sont d’une telle perfection que sa réputation est connue bien au-delà des frontières. Mais les saisons passent inexorablement et le temps est venu pour Monsieur Divari de trouver la personne qui sera digne de lui succéder… »

Ensuite, je vous propose de découvrir un peu le parcours de l’autrice et de l’illustrateur :

Caroline Hurtut est l’autrice qui a été toute cette histoire que nous pouvons découvrir dans cet album.

Elle a grandi en pensant qu’on pouvait rester bloqué si on faisait trop longtemps la grimace. Elle aime la pluie quand il fait chaud et le rire de sa fille quand son père la chatouille. Elle n’aime pas le chocolat qui sort du frigo ni pouffer en buvant de l’eau gazeuse. Elle a aussi une jolie partition de notes de musique remplie de ces divers talents. Je vous laisse cliquer sur son nom afin d’aller découvrir son site internet pour en apprendre un peu plus. J’ai rencontré Caroline Hurtut au Salon du Livre de Paris, nous avons pu échanger ensemble et elle m’a fait une jolie dédicace. Encore merci pour cette rencontre 🙂

Dédicace Caroline Hurtut

Loren Bes est l’illustration de ce merveilleux album. Pendant sa scolarité, il a suivi des cours d’arts plastiques et de piano. Il a ensuite choisi d’étudier les arts appliqués, de Toulouse à la Bretagne. Il aime observer, croquer, peindre ou photographier la nature, les arbres, les écorces, les courbes craquelées du bois, les collerettes gracieusement colorées des fleurs des champs, les gens à l’allure dégingandée, aux profils atypiques. Il s’inspire des architectures du Moyen Âge qui l’abreuvent de formes tarabiscotées et biscornues.

Terminons cet article avec mon avis lecture :

Autant vous le dire tout de suite j’ai eu un véritable coup de cœur pour ne pas dire coup de foudre pour la plume de l’autrice ainsi que pour l’univers graphique de l’illustrateur. Ils sont tous les deux des artistes, cela m’a permis de passer un merveilleux moment détente et réconfortant.

Une belle histoire originale, amusante, poétique, mélodieuse, pleine de vie, de couleurs comme je les aime. Nous plongeons dans avec un potager extraordinaire où pousse des instruments de musique ! J’ai trouvé ça tellement fantastique et merveilleux.

Lorsque nous lisons, nous retrouvons dans les mots de la plume qui nous accompagne une somptueuse harmonie de notes correspondant parfaitement à celle d’une autrice musicienne. Cela se ressent complètement et j’ai trouvé cela très agréable car nous ressentons la passion dans chacun des mots employés. Personnellement, cela m’a fait complètement plongé dans l’univers de la musique qui est profondément ancrée dans ma vie depuis ma plus tendre enfance. Les références sont nombreux, excellentes et bien amenées, je prends par exemple appui sur les noms donnés aux personnages ainsi que l’univers propre à chacun. C’est une super idée de la part de l’autrice et cela invite d’ailleurs le lecteur à se poser des questions d’histoire des arts, l’histoire de la musique, etc…

Lorsque nous admirons cet album comme je l’ai fait tout au long de ma lecture, nous découvrons de somptueuses illustrations. J’ai eu un véritable coup de cœur pour le travail fournit par cet illustrateur que je nommerai même artiste, il a un style bien à lui qui me parle, que j’admire, qui m’inspire. Il y a dans chacune des illustrations un travail de profondeur en appui sur l’utilisation de l’aquarelle, des couleurs aux teintes pastels, diluées, harmonieuse, explosive, etc…

Nous découvrons véritablement, ici, le travail d’un artiste, d’un créateur, d’un homme en harmonie avec la philosophie des techniques utilisées, mises en valeurs, etc…, un homme qui nous livre diverses émotions, qui met en valeur le travail de l’autrice, elle aussi artiste avec qui il travaille. Chacune des illustrations nous fait voyager, réfléchir tout en admirant ce que nous avons sous les yeux, ces instruments-fleurs ou fleurs-instruments, cette diversité de couleurs variées qui pour chacune d’elles je pense à un sens propre au pigment qu’elle contient. Tout cela stimule notre créativité, notre imagination et nous permet de profiter d’un moment de bonheur livresque !

En conclusion, nous sommes face à un album très poétique, harmonieux, rempli de passion nous invitant à profiter d’un moment cocooning, de bonheur, de sérénité, de musique et de couleurs. Je vous invite à lire cet album, à plonger dans ce superbe ouvrage.

Je finis cet article en vous invitant à cliquer ici si vous souhaitez feuilleter un peu l’album.

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à venir discuter avec moi, me faire vos retours, me dire si vous connaissez cet album, si vous connaissez l’autrice, l’illustrateur, si vous avez envie de les découvrir, etc…

Publicités

2 réflexions sur “Les Jardins de Divari de Caroline Hurtut et Loren Bes

Répondre à Sev Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s