Dans les yeux de Lya de Carbonne et Cunha

Coucou,

Avis coup de cœur pour le premier tome d’une BD dans cette bullette. Je vais vous parler d’une BD publié chez Dupuis : « Dans les yeux de Lya »de Carbone et Cunha. C’est un ouvrage graphique qui fait partie de mes acquisitions du Salon du Livre de Paris que j’avais très hâte de découvrir.

Je suis ravie de vous écrire cet avis car j’attendais avec impatience de prendre le temps de vous en parler. J’espère que cet article vous plaira, bonne lecture 🙂

Afin de débuter cet article, je vous propose de découvrir le résumé :

« En quête de vérité

À la veille de ses 17 ans, Lya se fait renverser par un chauffard qui prend la fuite, la laissant pour morte. Elle survivra mais devra rester en fauteuil roulant toute sa vie.
Quatre années plus tard, elle termine son DUT Carrières juridiques et décroche un stage dans le cabinet d’avocats le plus prestigieux de la ville, celui du célèbre et médiatique maître Martin de Villegan. Son stage n’a pas été choisi par hasard, bien au contraire. C’est ce même cabinet qui a réglé son cas des années auparavant. Ses parents ne lui en ont rien dit mais elle a découvert qu’ils avaient été achetés pour éviter des poursuites juridiques. Bien décidée à retrouver celui qui l’a renversée et à lui faire payer, elle va se mettre en quête du dossier. Un jeu dangereux commence alors et sa soif de vengeance ne sera pas sans conséquences… »

Continuons avec la découverte de Carbone et Cunha :

J’avais déjà entendu parler Carbone mais je n’avais jamais découvert ses créations. Par contre je ne connaissais pas du tout Cunha.

Carbone est l’autrice ou plutôt la scénariste comme on le dit en BD.

Attirée depuis toujours par le monde des enfants, Bénédicte Carboneill, alias Carbone, choisit de devenir professeur des écoles. « Maîtresse » depuis 1995 et directrice de maternelle, l’écriture arrive par hasard dans sa vie avant de finir par s’imposer dans sa vie.
D’abord attirée par les parutions pédagogiques (pour les éditions Jocatop, Bordas, « La Classe Maternelle ») puis par des projets pour ses élèves, l’idée de travailler en classe à partir de ses albums, germe et aboutit à la création des éditions du Pas de l’échelle (aujourd’hui Label de BPE-PEMF), alliance d’albums et de fichiers pédagogiques.
Éditrice, directrice de collection mais avant tout auteure, Bénédicte écrit pour les tout-petits mais aussi les adolescents chez divers éditeurs (Fleurus, Oskar, Auzou, Larousse, Mijade…).

Fin 2015, Bénédicte Carboneill prend le pseudo de Carbone et s’essaye à la bande dessinée avec un premier projet « Le Pass’Temps » aux éditions Jungle (septembre 2016). Puis les éditions Dupuis éditent « La boîte à Musique », projet dont elle fait partie avec Gijé. Depuis, elle continue d’évoluer autour de divers projets.

Quant à Cunha, elle est l’illustratrice de cette BD. Justine alias Cunha grandit depuis sa plus tendre enfance en étant passionnée par l’animation, les mangas et la bande dessinée.
Voulant se lancer dans le cinéma d’animation, elle fait une prépa à LISAA suivi d’un DMA en cinéma d’animation à l’ISG puis finit son cursus à Supinfocom Valenciennes. Elle coréalise la série « L’heure du conte » à la sortie de ses études et décide ensuite de se consacrer uniquement au dessin en travaillant en tant que Character Designer dans différents studios d’animation.
En 2018, elle est contactée sur les réseaux sociaux par la scénariste Carbone, et de leur rencontre naîtra la nouvelle série « Dans les yeux de Lya », dont le premier album sort chez Dupuis en mars 2019.

Poursuivons cette nouvelle bullette avec mon avis lecture.

C’est le résumé qui m’a tout d’abord convaincu de lire cette BD, cela m’a tout de suite intriguée et j’ai ressenti ce fort besoin de découvrir ce qui se cachait derrière. D’autant plus que j’ai été touchée de voir un personnage principal, Lya, en fauteuil roulant suite à un accident. De quoi faire un peu écho à ma situation personnelle même si la raison de l’arrivée de ce compagnon de route est différente. J’avais vraiment hâte de découvrir ce début d’enquête qui a bouleversé la vie de Lya. Cette lecture est un chouette coup de cœur.

Ce tome est introductif, on apprend à connaître les personnages. D’ailleurs, je m’y suis déjà attachée dès ce premier tome, on avance ici, tranquillement dans l’intrigue le temps de poser le contexte. En parlant des personnages, Lya est géniale ! Avec son caractère bien trempé et les idées claires, elle ne se laisse pas faire et va jusqu’au bout des choses. On en apprend pas beaucoup sur les autres, mais je trouve déjà son meilleur ami Antoine adorable et sa nouvelle collègue super gentille. Je les apprécie déjà. Les personnages ont incontestablement une prestance qui les rend très réaliste je trouve. J’ai eu l’impression de pouvoir les croiser dans la rue, de vivre cette histoire en réel avec eux. Lya est touchante par sa détermination, sa force de caractère, sa sensibilité, sur certains points de sa personnalité j’avais un peu l’impression de retrouver un miroir de moi.

Je trouve l’histoire différente et originale pour une BD. L’intrigue est aussi prenante que poignante. Une fois la première page de cette BD ouverte, impossible de ne pas la dévorer immédiatement. La plume de l’autrice dont je n’avais lu encore aucun ouvrage est vraiment agréable et nous emmène sans difficulté avec elle.

Une petite chose que j’ai failli oubliée alors que pourtant cela me tenait à cœur de vous en parler. Dans cette BD, il y a aussi un petit clin d’œil de Carbone à son autre série : La Boîte à Musique, que je n’ai pas encore découvert mais cela a de quoi me donner encore plus envie de la découvrir.

Les dessins sont beaux, à la fois doux et adultes, c’est un vrai plaisir pour les yeux même si j’ai un petite préférence pour les créations un peu moins complètement dessins numériques. C’est un gout personnel mais je suis sincèrement ravie de découvrir de merveilleux travail graphique mis en œuvre par l’illustratrice. Néanmoins, les petits détails, l’expression des personnages, les décors, ne peuvent que nous laisser subjuguer d’autant plus que de par mes études je connais le niveau de travail qu’il y a  derrière, j’admire beaucoup.

Il s’agit d’un premier tome est j’ai déjà plus que hâte de lire la suite car qu’on se le dise, le dénouement de ce début d’histoire nous laisse face à un suspens insoutenable tellement je me suis prise de passion pour ce récit ! Je n’attends qu’une chose, connaître la vérité et le fin mot de l’histoire. Je ne peux que vous conseillez de foncer découvrir cette histoire !

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à venir discuter avec moi, me dire si vous avez lu cette BD ou pas ? Si elle vous tente ? Si vous en avez lu d’autres et si oui quelles sont celles que vous me conseillez ? Tout ce que vous souhaitez pour que l’on puisse discuter.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s