Le feel-good

Coucou,

Dans cette nouvelle bullette, je vous retrouve afin d’évoquer avec vous un terme que l’on entend de plus de plus et qui m’intéresse particulièrement.

Il s’agit du « feel-good »mais qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce que cela signifie ? Etc…autant de questions que beaucoup d’entre nous se posent et que je me suis personnellement posée la première fois que j’ai entendu ce terme.

Depuis, je m’y intéresse beaucoup mais surtout c’est un terme qui est véritablement ancré dans ma vie car je le trouve essentiel. Alors, je vous invite à lire mon article afin de plonger dans cet univers qui petit à petit m’accompagne, j’espère que mon article vous plaira, bonne lecture 🙂

Le feel-good c’est bien mais qu’est-ce que cela signifie et à quoi cela correspond-il ?

Tout d’abord, « feel-good »est un terme anglais qui signifie « se sentir bien ». On peut donc l’associer au bien-être, au bonheur, au plaisir, à des émotions mais aussi au développement personnel. Mais attention, pour que ce terme puisse être utilisé, il faut que cela soit à la fois profond mais aussi très léger car le but est d’apporter du bien-être et ainsi inciter à se détendre, lâcher prise, etc…

Personnellement, c’est un terme que je trouve adaptable sur des moments que l’on vit au quotidien mais je l’associe surtout aux livres ou encore aux films feel-good car cela se développe de plus en plus en ce moment. Néanmoins, je trouve important de rappeler que ce terme peut s’utiliser en anglais mais aussi en français lorsque nous nous posons la question dans notre quotidien. En effet, personnellement, je me demande souvent au fil d’une journée ou lorsque je fais quelques chose si ça me fait du bien, si cela me permet de me sentir bien et si ce n’est pas forcément le cas ou pas suffisamment je le fais autrement afin de trouver un minimum de « feel-good »dans cela car j’ai remarqué que c’est ce qui me convient le mieux. Par exemple, lorsque je dessine, écoute de la musique, cuisine, fait des photos, etc…ce sont des choses qui me permettent de me sentir bien. Nous pouvons tous trouver une manière d’intégrer ce terme « feel-good »à nos vies, il suffit juste de prendre le temps d’y penser et se poser la question de savoir à quoi cela correspond dans chacune de nos vies.

Maintenant que j’ai évoqué avec vous ce qu’était le « feel-good »et ce qu’il m’inspire, j’ai envie de parler avec vous des « feel-good books et feel-good movies ».

Tout d’abord, commençons à parler ensemble de ce qui me passionne le moins, les films et donc ici les « feel-good movies »qui me plaisent tout de même bien plus que les films « classiques ». Avant d’en parler un peu plus avec vous, il faut d’avoir que je vous explique pourquoi je ne suis pas très film ou séries, tout simplement ça ne me passionne pas, j’arrive pas à trouver ma place dans cet univers mais surtout cela fait très souvent un véritable effet somnifère Jj’en regarde quand même quelques-uns mais ce n’est pas ce qui m’intéresse le plus dans la vie.

Les « feel good movies » sont le genre des films qui vous mettent le sourire aux lèvres pour le reste de la journée et qui vous font du bien. Mais comment définir le genre? C’est facile de dire que ce sont des films qui nous font sentir bien, mais pour beaucoup d’entre vous qui aiment le cinéma, c’est surement ce qu’il vous apporte quel que soit le film. C’est pour cela que je pense qu’il existe une définition plus complète. Personnellement, je dirais que je définis ce genre de films comment étant des films qu’on ne peut pas faire sans un synopsis précis qui permet de raconter toute l’histoire de A à Z où les personnages évoluent socialement ou sur le plan émotionnel pour le mieux, ce sont aussi des films qui font du bien, sont légers tout en étant profond et des fois nous invite à réfléchir. Je ne sais pas si c’est une définition conventionnelle, mais c’est celle qui me parle à moi. C’est le genre de films que je trouve pas prise de tête et qui détend.

Poursuivons avec les « feel-good books ». Afin d’évoquer cela avec vous, il faut tout d’abord que je vous raconte une histoire. Il y a quelques années, un drôle de titre a fait son apparition dans le monde littéraire : Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, sauf que ce qu’on ne savait pas c’est qu’à lui seul il allait lancer un nouveau genre littéraire. En effet, en 2009, ce roman américain traduit en français surprend tout le monde, écrit par Mary Ann Shafer (74 ans) avec Annie Barrows, il s’installe en tête des ventes et est vendu à plus d’un million d’exemplaires. Assez surprenant quand on s’est que dans cet ouvrage il est question d’un cercle littéraire à Guernesey, durant la Seconde Guerre mondiale, qui se réunit pour parler de livres et manger…des tourtes aux épluchures de patates. Sauf que bizarrement, ça marche pour ne pas dire que cela cartonne complètement ! « Parce que c’est drôle et plein d’humanité », explique Maggie Doyle, l’éditrice qui a déniché la pépite pour Robert Laffont. C’est ainsi que le phénomène des feel-good books est lancé et depuis, une vraie folie s’est emparée du genre, les livres se vendent par dizaines de milliers d’exemplaires alors autant vous dire qu’en tant que fan de la littérature et fan des ambiances détente, réconfortante, etc…je n’ai pas pu passer à côté de ce genre littéraire à part entière !

Une jolie histoire est donc née mais finalement qu’est-ce que le « feel-good book » ?

Un ouvrage feel-good remplit plusieurs critères : il traite de sujets légers, il est pétillantémouvant et attachant. Les sujets le plus souvent traités tournent autour des événements de la vie quotidienne, des amis, des amours, de la famille…L’objectif est de se divertir et passer un agréable moment. Mais attention, cela ne veut pas dire qu’on n’en sort pas chamboulé. Au contraire, le but du récit feel-good est justement cette capacité à véhiculer des notions humaines, des sensations, des sentiments simples, des émotions, de la bienveillance, etc…

Le terme « feel-good book »signifie donc littéralement « un livre qui fait du bien ». Personnellement, je trouve vraiment que c’est le genre de livres cocooning, cosy, inspirant, détente qui illumine votre journée, vous fait lâcher prise, vous redonne le sourire, vous offre une bulle d’oxygène dans le quotidien, un moment d’évasion à part entière. Le « feel-good book »a tout de même une particularité : il doit présenter une vision positive et optimiste de la vie. C’est un livre qui présente une histoire et des personnages capables d’inspirer le lecteur. C’est vraiment un genre littéraire que j’adore et que je prends de plus en plus de plaisir à lire !

Je trouve que cette catégorie vaut le détour parce qu’elle est un véritable mélange entre la littérature de divertissement et la littérature plus « classique ». Souvent, le feel-good book offre une vraie réflexion sur la nature humaine, notre capacité à rebondir, à croire en nos rêves, à nous adapter à des situations difficiles pour en tirer le meilleur parti, cela offre une vraie ouverture sur la philosophie de vie que chacun d’entre nous développe tout en nous racontant des histoires plus ou moins romancées. Ce sont aussi des livres nous invitent à réfléchir à notre propre capacité à nous réinventer, à changer de vie, à vivre de folles aventures, etc…

En conclusion, je dirais que le « feel-good »est un mode de vie et une ambiance très paisible dédiée à notre bien-être. Vous le savez je suis fan d’image visuelle alors je vais vous décrire ce que je vous en lien avec ce terme, je vous des couleurs douces, la nature, les oiseaux, les papillons, la mer, la montagne et surtout beaucoup de calme. Une atmosphère vraiment relaxante.

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à venir discuter avec moi, à me dire ce que vous évoque le « feel-good » ? Et ce que vous avez pensé de cet article 🙂

Publicités

8 réflexions sur “Le feel-good

  1. Coucou, quand j’entends ou lis ce terme je pense tout de suite à des films, c’est le genre que j’aime le plus regarder. Un genre de film beau, apaisant, doux, qui me donne des larmes de joie et d’amour. Je citerai par exemple Le fabuleux destin d’Amélie Poulain ou Il était temps, qui sont, selon moi, ce genre de films.
    Pour les livres, je mettrai dans cette catégorie tous les livres de développement personnel et pas mal de romans. Ce sont sûrement ceux que je préfère aussi. Mais c’est normal et logique, je pense, d’être attiré par ce qui nous fait nous sentir bien 🙂
    Peut-être pouvons nous aussi parler de Blog Feel-Good ? Dans ce cas tu en fait partie 😀
    A bientôt !

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : Happy Timer : Mes émotions de lectrice – Les bullettes colorées

  3. Ping : Écoute la petite musique du Clos des Anges, Ondine Khayat – Les bullettes colorées

  4. Ping : La première fois qu’on m’a embrassée, je suis morte de Colleen Oakley – Les bullettes colorées

  5. Ping : La vie rêvée de Margaret de Katherine Center – Les bullettes colorées

Répondre à Justine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s