Juvénilia de Jane Austen

Coucou,

Dans cette bullette, je vous retrouve afin de vous partager un avis très bonne lecture pour le livre Juvénilia de Jane Austen que j’ai découvert en ebook sur ma liseuse grâce aux éditions Charleston qui me l’ont très gentiment envoyé suite à ma participation pour devenir partenaire avec eux. Je ne fais pas partie de leur sélection mais je suis vraiment très touchée qu’ils m’aient envoyé cet ebook. Un immense merci !

Qui est Jane Austen ?

Jane Austen est une femme de lettres anglaise. Après une éducation brève, qu’elle complète grâce à la bibliothèque paternelle et aux conversations familiales, Jane Austen commence à écrire. Elle va travailler avec acharnement (pratiquement jusqu’à sa mort), malgré une relation amoureuse douloureuse, la mort de son père et sa maladie, dont elle va mourir à quarante-deux ans.

Pour vous citer quelques ouvrages qu’elle a écrit parmi les plus célèbres d’entre eux, il y a : « Raison et Sentiments » (1811), « Orgueil et Préjugés » (1813), « Mansfield Park » (1814), « Emma » (1815), « Northanger Abbey » (1818) et « Persuasion » (1818). Bien sûr il en existe pleins d’autres mais je vous laisserai les découvrir.

Elle a aussi écrit de nombreux correspondances avec ses sœurs et nièces ainsi que ses « Juvénilia »sur lesquelles je vais revenir un peu plus loin dans mon article. Jane Austen est une autrice dites « classique »de la littératures anglo-saxonne et romantique.

Mon avis sur cette très bonne lecture

Juvenilia est un recueil des textes rédigés lorsque Jane Austen était encore adolescente. Ce sont en général des œuvres très courtes, parfois inachevées plus ou moins volontairement. Elles les écrivaient pour sa famille, aimait les leur lire et c’est elle qui les recopiera au propre dans trois carnets reliés contenant des textes datant d’entre 1787 et 1793, soit entre ses 12 et 18 ans.

Certains textes illustrent un très grand degré de maturité, tandis que d’autres, laissent surtout s’exprimer librement un goût de la dérision, de la parodie et même de l’absurde. En lisant Juvenilia, on fait aussi fasse à un sens de l’humour très exacerbé mais aussi à la lucidité de cette jeune femme qui se veut très critique sur sa vision du monde dans lequel elle évolue.

Comme je vous l’ai dit dans sa petite présentation, Jane Austen est une très grande autrice anglaise devenue classique que je connaissais personnellement, comme beaucoup d’entre nous je pense pour « Orgueils et préjugés »qui est un ouvrage coup de cœur que j’avais lu il y a quelques années. Ici, je suis donc ravie de pouvoir à nouveau la découvrir. J’ai commencé ma lecture dans un train et 2 heures plus tard je l’avais terminé tellement j’ai passé un bon moment avec sa plume toujours aussi fluide et addictive. Ce recueil comporte plusieurs «livres »constitué chacun de plusieurs histoires, très différentes les unes des autres. En effet, le lecteur découvre successivement des romans, des contes, des pièces de théâtre, des poèmes ou encore des prières, tous dédiés à un membre de sa famille ou à un ami. Cela fait de ce recueil un ouvrage très riche que l’on prend plaisir à découvrir. C’est vraiment très agréable à lire cette diversité de style dans un seul et même recueil, je trouve d’ailleurs cela bien rare et donc original.

J’ai beaucoup aimé toutes ces histoires car elles m’ont permis de voyager dans le temps, à l’époque de l’autrice, le tout dans un train, absolument parfait comme moment. Je connaissais la jolie plume de Jane Austen mais j’avoue que j’avais oublié à quel point il est merveilleux de se plonger dans ses récits.

En conclusion, j’ai passé un très agréable moment lecture, je remercie encore les éditions Charleston grâce à qui j’ai pu découvrir cet ouvrage. Ce n’est pas un coup de cœur mais c’est une très bonne lecture que je vous conseille de découvrir si vous aimez la plume de Jane Austen.

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à venir discuter avec moi, me dire si vous connaissez Jane Austen et si oui quels sont les ouvrages que vous avez lu. Si non, avez-vous envie de découvrir cette grande dame de la littérature ?

Publicités

7 réflexions sur “Juvénilia de Jane Austen

  1. Ping : Recueil de nouvelles publié chez les éditions Charleston – « Rêve ta vie en couleurs, c’est le secret du bonheur. » Walt Disney.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s