Le handicap

Coucou !

Dans cette bullette, je vous retrouve car j’avais envie d’évoquer avec vous un sujet qui me tient particulièrement à cœur, le handicap. Alors, pourquoi évoquer ce sujet avec vous ? Qu’est-ce que je souhaite écrire dans cet article ?

Je vous laisse le découvrir et j’espère de tout cœur que cet article vous plaira car il me tient vraiment à cœur. Bonne lecture, et surtout si vous avez envi de réagir, de partager, de me poser des questions, n’hésitez pas à le faire car c’est comme cela que cela va avancer.

Pourquoi je souhaite en parler ?

Afin de débuter cette nouvelle bullette qui me tient à cœur, je pense qu’il est nécessaire de vous expliquer un peu plus car vous allez surement vous demander pourquoi je souhaite vous parler de ce sujet et ce qu’il est pour moi.

C’est tout simplement une des bullettes de ma vie depuis plusieurs années. Une bullette qui a tout changé dans ma vie et cela m’a permis de me rendre compte que je ne profitais pas assez de ma vie. Lorsque cette bullette est entrée dans ma vie, cela a été comme un nouveau départ, une deuxième vie qui au final est plutôt la première vraie vie dont j’apprends à profiter chaque jour.

Alors pourquoi évoquer le handicap ?

Malheureusement on n’en entend pas assez parlé et je trouve cela extrêmement dommage, alors aujourd’hui j’ai décidé de faire un article pour vous en parler au mieux afin que chacun d’entre nous puisse se rendre compte de ce qu’est vraiment le handicap, comment il se définit et ce que j’aimerais voir changer. Cet article est aussi une façon pour moi de transmettre des messages importants sur des choses que j’entends régulièrement sur le handicap et que je ne souhaiterais plus entendre.

Qu’est-ce que le handicap ?

Maintenant que je vous ai expliqué pourquoi j’ai souhaité faire cet article, je pense qu’il est indispensable de définir le handicap.

Si l’on s’appuie sur la loi pour l’égalité des droits, des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, cette notion se définit de la manière suivante :

« Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. ».

Un texte de loi c’est très bien mais cela paraît un peu complexe vous ne trouvez pas ?

Alors je vais vous définir le handicap comme je le définis moi. Mais tout d’abord, en écrivant cet article, je me suis questionnée sur l’origine du mot « handicap », alors j’ai fait quelques recherches. Ce terme vient de l’anglais « hand in cap »qui signifie « la main dans le chapeau »et fait référence à un jeu qui était pratiqué au XVIème siècle en Grande-Bretagne. Celui-ci, consistait à échanger des biens à l’aveugle et petit à petit, en étant utilisé régulièrement, il a fini par être prononcé en France de la manière suivante « handicap »et c’est ainsi qu’il a fini par apparaître en association au mot « travailleur »tout d’abord, avant de finir sa transformation en « personne handicapée ». Mais, c’est seulement à partir de 1980, d’une manière plus générale et concrète, qu’il sera associé aux personnes souffrant d’une ou plusieurs défaillances physiques, mentales ou sensorielles car ce qui créé la situation de handicap au final. C’est pour cela qu’aujourd’hui nous parlons de « personne en situation de handicap ».

Personnellement, je définis le handicap comme une bullette de ma vie qui regroupe ma maladie, mon fauteuil roulant et toutes les douleurs qui composent ma vie mais aussi les difficultés liées à ma maladie. Le handicap fait partie de moi, nous cohabitons mais c’est tout. Parce que finalement, vous voyez, le handicap est une bullette parmi tant d’autres qui composent celle que je suis dans ma vie de tous les jours mais ce n’est pas ce qui me définit. Et si je vous parle du handicap en général, ce n’est jamais ce qui définit qui que ce soit en souffrant et ça, c’est une des choses que je souhaiterais voir changer, ne plus jamais entendre « Ton handicap est la seule chose qui te définit »car c’est ce que l’on peut entendre et c’est complètement faux. Une personne peut avoir un ou plusieurs handicaps, sous différentes formes que je vais vous définir dans la suite de mon article mais chaque être humain quel qu’il soit à une vie, avec des passions, des émotions, des sentiments, etc…qui le définissent bien plus que le mot « handicap »alors il ne faut surtout pas oublier qu’une personne en situation de handicap est une personne comme tout le monde.

Vous êtes toujours là ? Super !

Je vais donc maintenant vous parler des différentes formes de handicap que je viens d’évoquer, en vous expliquant au mieux à quoi correspond chaque formes. Alors là, vous allez surement vous dire mais de quoi est-ce qu’elle nous parle ? Je vais tout simplement vous parler d’un cliché sur le handicap, oui oui car il faut bien mettre les pieds dans le plat à un moment.

De nos jours, si vous posez la question à des gens dans la rue, la plupart d’entre eux ont une vision restreinte, cliché et fausse du handicap car automatiquement, en imaginant une personne en situation de handicap, ces personnes verront une personne en fauteuil roulant, en béquilles, avec des malformations physiques, une canne blanche à la main, des appareils auditifs, etc.…sauf que et là attention, le handicap ce n’est pas que ça ! C’est pour cela que je vous parle ici de différentes formes et je vais même vous parler de catégories.

Alors quelles sont les catégories dont je vous parle ?

Je vais en évoquer deux :

Celle du handicap visible qui est pour la majeure partie d’entre vous celle à laquelle vous aller automatiquement penser. C’est à dire qu’un handicap visible est quelque chose que l’on peut remarquer facilement en observant la personne.

Mais, il existe une seconde catégorie, celle du handicap invisible qu’il ne faut cependant pas oublier car 80% à 85% des personnes handicapées sont atteintes d’un handicap invisible. Vous allez surement me demander ce qu’est un handicap invisible donc je vais préciser. Un handicap invisible est un handicap qui ne se voit pas. Très perspicace vous ne trouvez pas ? Non sans rigoler, un handicap invisible ou plutôt des handicaps invisibles peuvent êtres de différents types comme :

  • Les maladies chroniques et/ou invalidantestelles quele diabète, le cancer, la sclérose en plaques ou encore certaines maladies rares. Ce sont des pathologies qui peuvent se manifester par crises.
  • Les troubles cognitifsavec notamment les troubles « Dys»(dysphasie, dyspraxie, dyslexie, etc…). Ces handicaps sont trop souvent confondus avec la maladresse ou de la déficience intellectuelle mais c’est loin d’être le cas.
  • Les handicaps psychiquesparmi lesquels se trouvent les troubles phobiques, la dépression, l’angoisse ou encore la schizophrénie.

Vous avez donc pu le voir, il n’y a pas un mais des handicaps invisibles qui ont chacun leurs spécificités. C’est pour cela qu’il est essentiel de différentier ces deux catégories de handicap. D’ailleurs, je profite de cette partie de mon article pour rappeler que nous pouvons tous en être touchés à un moment de notre vie par le handicap, qu’il ne faut pas l’oublier et ne pas oublier non plus de profiter au maximum de chaque instant.

Petit message au passage car je n’aime absolument pas ça et malheureusement je trouve que cela arrive de plus en plus souvent. Svp que vous soyez en situation de handicap, quel qu’il soit ou non, arrêtez de vous comparer, arrêter de dire qu’une maladie est plus importante qu’une autre, qu’un handicap est plus important qu’un autre car c’est faux !

Maintenant que je vous ai présenté ces deux catégories de handicaps, je vais pouvoir vous parler des différentes formes :

Je souhaite distinguer 6 formes différentes de handicaps, on pourrait aussi les appeler familles.

  • Le handicap moteur: Il se caractérise par une capacité limitée aussi appelée déficience d’un individu pour se déplacer, réaliser des gestes de motricité globale ou motricité fine, cela peut aussi être des soucis de postures, de préhensions, de réflexes, etc…Cette atteinte de la motricité peut-être partielle ou totale, temporaire ou incurable. Et parmi les handicaps moteurs se trouvent par exemple, les paralysies, les tétraplégies, les myopathies, les amputations, les infirmités motrices cérébrales, etc…
  • Le handicap psychique: Il se définit par l’atteinte d’une pathologie mentale entraînant des troubles mentaux, affectifs et émotionnels perturbant ainsi la personnalité, sans pour autant avoir des conséquences sur les fonctions intellectuelles. Par exemple, ce handicap comprend la schizophrénie, les maladies bipolaires, les hypochondriaques, etc…
  • Le handicap mental:Ce handicap correspond à une déficience des fonctions mentales et intellectuelles, qui entraîne des difficultés de réflexions, de compréhension et de conceptualisation, conduisant automatiquement à des problèmes d’expression et de communication chez la personne atteinte. Par exemple l’autisme, la trisomie 21, etc…
  • Le handicap sensoriel fait référence aux difficultés liées aux organes sensoriels. Ainsi, on distingue deux types de handicap sensoriel. Le handicap visuel : qui sous-entend une déficience de la fonction visuelle (cécité et malvoyance, etc.…). Le handicap auditif qui comprend une perte partielle (mal entendant) ou totale de l’audition (surdité).
  • Les maladies invalidantes: Ce sont des maladies qui, à cause de leurs effets sur l’organisme, peuvent générer un handicap, et évoluer dans le temps. On peut notamment citer les maladies neurologiques, respiratoires, digestives, infectieuses, les maladies rares, etc…Par exemple la sclérose en plaques, la mucoviscidose, l’épilepsie, etc…
  • Le polyhandicap: Il s’agit de l’association de plusieurs handicaps entraînant une restriction extrême de l’autonomie.

La partie de mon article concernant la définition du handicap est maintenant terminée, je souhaite juste faire une dernière précision, parmi les handicaps il y a aussi les AVC, le vieillissement, les accidents de la vie (voiture, sports, maladies…), etc…

Ce que j’aimerais voir changer ?

Au jour d’aujourd’hui, on estime à 5 millions le nombre de personnes handicapées en France dont 2 millions de personnes à mobilité réduite, entre 80 et 120 millions en Europe, et à 1 milliard dans le monde. Parmi toutes ces personnes, je pense que si on nous interrogés tous, on aurait beaucoup de choses à dire que nous souhaitons changer. Personnellement, il y en a déjà beaucoup notamment l’accessibilité, les clichés, etc…mais je ne développerai pas tout ici, je pense que je ferrais d’autres articles plus spécifique car mon article est déjà assez long et je voudrais vraiment que vous arriviez tous à la fin de cette bullette. Néanmoins, je vais vous dire, comment on pourrait faire changer les choses sur le handicap ?

– Tout d’abord, changer le regard sur la handicap grâce à la sensibilisation, etc…

– Créer de jolis projets en lien avec le handicap, j’en ai quelques-uns en tête mais je souhaite les garder secret pour le moment

– Prendre conscience des préjugés qui existent sur le handicap

– Se mettre à la place de la personne en situation de handicap par exemple en essayant un fauteuil roulant pour se mettre en situation, essayer de créer des situations que vive les déficients visuels et auditifs, etc…

– Rencontrer des personnes avec un handicap et ne pas hésiter à poser des questions, échanger, faire des choses ensemble

– Oublier les différences et regarder tout ce que nous avons en commun

Il y aurait encore beaucoup de choses à faire mais c’est déjà pas mal vous ne trouvez pas ?

J’espère de tout mon cœur que cet article vous a plu. Je l’ai écrit en fonction de tout ce que je connaissais sur le sujet et que j’ai appris depuis que je le vis, j’espère ne pas avoir fait trop complexe ni avoir fait de maladresse. Je vous propose aussi d’aller lire mon article sur la différence qui peut être associé au handicap si vous souhaitez en apprendre plus sur mon point de vue. N’hésitez pas à venir discuter avec moi, me poser des questions si vous en avez, tout ce que vous souhaitez.

Publicités

12 réflexions sur “Le handicap

    1. Merci beaucoup! Je suis vraiment ravie qu’il te plaise 😘
      Ils se réaliseront petit à petit c’est certain, je prends mon temps pour qu’ils correspondent parfaitement à mes souhaits.
      C’est ça, tu as tout compris la vision du handicap a absolument besoin de changer.
      Bonne journée 😘

      J'aime

  1. Ping : Seper Hero : Le voyage internet qui a donné sens à ma vie de Marine Barnerias – « Rêve ta vie en couleurs, c’est le secret du bonheur. » Walt Disney.

  2. Ping : La santé, la maladie – « Rêve ta vie en couleurs, c’est le secret du bonheur. » Walt Disney.

  3. Ping : Petit blabla entre vous et moi – 2 – « Rêve ta vie en couleurs, c’est le secret du bonheur. » Walt Disney.

  4. Ping : Qu’est-ce qu’une maladie rare ? – « Rêve ta vie en couleurs, c’est le secret du bonheur. » Walt Disney.

  5. Ping : DUODAY 2019 – Les bullettes colorées

  6. Ping : De mois en mois…juin 2019 – Les bullettes colorées

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s