Wonder de R.J.Palacio

Coucou,

Avis coup de cœur littéraire dans cette bullette. Je vais vous donner mon avis sur Wonder de R.J. Palacio (Raquel Jaramillo Palacio).

Tout d’abord, petite présentation de l’auteure :

R.J.Palacio vit à New-York avec son mari. Elle a deux fils et deux chiens. Pendant plus de 20 ans, elle fut directrice artistique et graphiste dans l’édition où elle concevait des couvertures de livres pour d’autres personnes en attendant le moment idéal de sa vie pour commencer à écrire son propre roman. Mais un jour, il y a quelques années, une rencontre imprévue avec un enfant extraordinaire en face d’un magasin de crème glacée lui montre que le moment idéal pour écrire est enfin venu. C’est ainsi qu’elle a écrit Wonder et il fut ainsi son premier roman. Ce n’est pas elle qui a conçu la couverture même si elle aurait pu le faire mais trouve tout de même cette couverture très réussie.

Le résumé :

Ne jugez pas un livre sur sa couverture.
Ne jugez pas un garçon sur son apparence.

« Je m’appelle August. Je ne me décrirai pas. Quoi que vous imaginiez, c’est sans doute pire. »
Né avec une malformation faciale, August, dix ans, n’est jamais allé à l’école. Aujourd’hui, pour la première fois, ses parents l’envoient au collège… Pourra-t-il convaincre les élèves qu’il est comme eux ?

Pourquoi ce roman est-il un coup de cœur pour moi ?

Waouh, waouh, waouh ! Je pense qu’on a tous déjà lu un roman qui nous a bouleversé et ému, qui nous a renversé et nous a coupé le souffle, qui nous a donné envi que certaines choses changent dans notre monde. Le dernier livre que j’avais lu sur un sujet en lien avec la différence ainsi que la maladie et qui avait autant était un coup de cœur est Nos étoiles contraires. Je pense que tout le monde connaît Nos étoiles contraires. Wonder est un livre qui produit vraiment beaucoup d‘émotions et traite à la perfection de ce sujet vraiment important !

Personnellement le sujet de la maladie et de la différence est un sujet qui me tient à cœur car je le vis au quotidien dans mes bullettes. Je pense que je l’évoquerais avec vous dans un prochain article. Mais dans tous les cas, ce livre est vraiment un livre qui a encore plus d’importance à mes yeux.

Que l’on connaisse le sujet de la maladie ou pas, ce livre est un livre qui va vraiment nous toucher, nous mettre des étoiles pleins les yeux et devenir une véritable petite pépite d’or !

C’est un cocktail d’émotions intenses et puissantes, qui restera certainement longuement gravé dans ma mémoire.

Né avec plusieurs malformations faciales et ayant subi de très nombreuses opérations, August est un jeune garçon très différent des enfants « normaux ». Dès le départ, j’ai su que l’histoire allait me plaire. Rares sont les romans qui abordent des thèmes aussi sensibles que celui de la maladie, de la différence, du handicap et du regard des autres. Ici, avec August, nous en voyons vraiment de toutes les couleurs. On rit, on pleure, on passe d’une émotion à une autre.

Il y a de nombreuses blagues dans ce récit, ainsi qu’une pointe d’autodérision et d’ironie qui m’a beaucoup plu car August est un petit garçon plein d’humour qui ne veut pas s’apitoyer sur son sort ! Les échanges entre August et son père sont très drôle, et ils m’ont procuré énormément de plaisir.

Mais j’ai aussi eu les larmes aux yeux souvent, très souvent même. Peut-être que je me suis retrouvée dans certains moments vécus par ce jeune garçon.

Wonder m’a fait vivre l’ascenseur émotionnel. On passe du rire aux larmes en quelques chapitres. On s’attache tellement à tous les protagonistes qu’il est juste impossible de ne pas pleurer, rire, détester telle ou telle personne, être heureux ou totalement démunis avec eux.

L’auteure a su offrir une véritable humanité à tous les personnages, c’est merveilleux. Mais August est définitivement le protagoniste le plus touchant et le plus passionnant du roman.
On comprend véritablement toutes les personnes qui peuplent le récit même si j’avoue que pour vivre cette situation du regard des autres faces à la différence il y aura toujours des choses que je ne comprendrais pas et ne pourrait jamais accepter !

La famille d’August, leurs réactions, celles de ses ami(e)s et celles de ses ennemis sont compréhensibles.

R.J. Palacio a réussi à tenir ce pari de décrire toute une palette d’émotions ultra sensibles à faire partager. En effet, le handicap d’August ne laisse personne insensible. Dégoût, peur, pitié, amitié, nous voyageons au cœur de sentiments profonds et authentiques de son entourage.

Pendant toute ma lecture, je me suis tout de même demandé comment je réagirais si je rencontrais August, c’est vrai que sa maladie pourrait être un peu désarmante mais à mes yeux chaque différence est un atout et je pense donc sincèrement que je serais heureuse de rencontrer ce petit garçon sans aucune peur car pour moi, sa différence lui apporte encore plus de charme. Je peux comprendre que toutes les émotions se valent, et bien évidemment qu’on ne pouvait que comprendre les ressentis de tous les héros lors d’une première rencontre mais je ne comprendrais pas ces émotions plus longtemps que 5 minutes car pour moi c’est un petit garçon comme les autres et il n’y a pas de raison qu’on le dévisage ou autre.

L’auteure a su retranscrire à merveille l’horreur que vivent les personnes comme Auggie jour après jour. Que ce soit le harcèlement par les élèves dans une école, le regard des gens dans la rue, etc.…

Nous ne découvrons réellement August qu’à la 120ème page, au moment où sa sœur, Via, nous le décrit. Avant, on s’imagine un peu comment il pourrait être, mais rien ne nous prépare à ce que l’on découvre. Sincèrement, ce petit garçon avec sa maladie rare est tellement attendrissant et adorable, il est extrêmement fort pour son âge.
En parlant de sa sœur je l’ai également appréciée. Olivia surnommée Via est aussi extraordinaire que son petit-frère. Vivre avec une personne handicapée n’est pas toujours facile pour les proches et je sais de quoi je vous parle et ici, dans ce récit, les proches et la sœur d’August l’exprime très bien ! Via éprouve de nombreuses choses, et, même si on sait pertinemment qu’elle aime August par-dessus tout, on la comprend sans aucune peine lorsqu’elle veut cacher son identité et sa maladie à son lycée, ou qu’elle déteste ses parents parce qu’ils ne lui prêtent pas assez d’attention. Il y a une telle empathie qui se met en place avec tous les personnages. On comprend également les parents d’August, leurs envies, leurs peurs, leurs peines. Je les comprends encore mieux que je les vies même si des fois cela peut être étouffant que nos proches aient énormément de peurs, parfois même plus que nous.

Wonder nous livre également de belles leçons de vie, et est une véritable ode à l’amour ainsi qu’à l’espoir. Même si August va devoir faire face à de nombreux détracteurs, à des critiques acérées, et n’ayons pas peur de le dire au harcèlement car oui cela s’appelle comme ça, sa famille et ses amis sont toujours là.

L’amour est un thème récurrent dans ce livre, le plus pur du monde, le plus brillant et lumineux. J’ai été très touchée par les relations qu’entretiennent tous les membres de la famille de August, ainsi que les liens qu’a tissé celui-ci avec ses camarades de classe. Il n’y a rien de plus fort que l’amour. Nous le comprenons grâce à August.

Cette merveilleuse histoire nous rappelle également qu’il faut profiter de chaque instant, et que la vie vaut réellement la peine d’être vécue. Et le plus important et quelque chose que je souhaite dire haut et fort ! Il faut changer le point de vue et ses convictions sur les personnages malades ou handicapées car nous sommes comme tout le monde, des êtres humains !

 Il faut absolument que les préjugés et les idées préconçues disparaissent car y’en a marre ! mais ça j’en parlerais dans un prochain article !

Concernant la plume de l’auteure colle merveilleusement bien au récit. C’est une plume à la fois enfantine mais pas trop, totalement maîtrisée et ultra poignante, aucun mot ne m’a laissée indifférente. Chaque phrase est choisie à la perfection et colle magnifiquement bien aux thèmes abordés dans le roman.

Il y a de nombreuses expressions « coup de poing » parsemées dans l’intrigue qui poussent à avancer encore et encore parce qu’on devient littéralement accros à toutes les émotions que nous fait ressentir Wonder. Les chapitres sont courts, et nous avons le droit à de nombreux points de vue qui rythment l’histoire et nous permettent vraiment de comprendre la totalité des facettes de cette histoire ! On ne s’ennuie jamais, et on ne veut absolument pas quitter August avant d’avoir lu le dernier mot de son aventure.

 

Ce que je vais retenir de ma lecture

Une plume sublime, juste, fluide, addictive, merveilleuse et parfaite pour donner toute la vie à cette histoire.

Des personnages très attachants, touchants et fort.

Des sujets indispensables à évoquer dans notre monde actuel, très puissant et réel.

 

En conclusion, Wonder est une lecture indispensable, puissante et intense, à ne louper sous aucun prétexte. Le héros de cette histoire est terriblement attachant. Son histoire est frappante et déchirante mais c’est une véritable ode à l’espoir et à la douceur. C’est juste magnifique. Cette histoire est une véritable déclaration d’amour à l’espoir, aux luttes que certaines personnes mènent chaque jour pour exister, c’est aussi un véritable appel à l’amitié mais aussi à l’amour !

J’espère sincèrement que ce livre permet ou va permettre à toutes les personnes qui ont lu ou vont lire ce livre de changer leurs points de vues et leurs préjugés sur les personnes différentes, malades ou encore en situation de handicap ! Mais aussi sur ce que cela peut faire ressentir à la personne dans cette situation d’être jugée, critiquée, harcelée ou évitée ! Cela fait mal mais cela donne bien plus de force pour vivre, pour avoir envie de montrer que nous on est heureux et on a le sourire dans notre vie ! A l’inverse trouveriez-vous normal que l’on vous juge parce que vous n’avez aucune différence visible ? Trouvez-vous normal d’être jugé sur un physique ? Trouvez-vous normal que le harcèlement existe et que certains en soit victimes ? Demandez-vous comment vous réagiriez et vivrez tout cela à la place de cette personne. Toute discrimination, tout jugement, toutes critiques et tout harcèlement n’a pas le droit d’exister !

Je vous conseille vraiment de lire ce livre ou encore de voir le film sorti le 20 décembre au cinéma et qui sortira en DVD le 27 avril.

Ce livre devrait passer entre les mains d’absolument tout le monde !

Je vais prévoir un ou plusieurs articles sur la différence, la maladie et le handicap car j’aimerais beaucoup vous donner mon point de vue car ce sont vraiment des choses très importante pour moi et mes bullettes !

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à venir discuter avec moi ! N’hésitez pas non plus à me dire si vous avez lu ce livre, vu le film au cinéma ? Ou si découvrir cette histoire grâce au livre ou au film vous tente ?

Publicités

8 réflexions sur “Wonder de R.J.Palacio

  1. Ping : Wonder, du livre au film – « Rêve ta vie en couleurs, c’est le secret du bonheur. » Walt Disney.

  2. Ping : Livres évoquant le handicap, la maladie, etc… – « Rêve ta vie en couleurs, c’est le secret du bonheur. » Walt Disney.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s