Niki de St Phalle

Coucou,

Je vous retrouve pour vous parler d’une artiste que j’adore et dont une des œuvres est exposée au musée des beaux-arts de ma ville, Angers !

Il s’agit de Niki de St Phalle, une artiste que ma prof de dessin Danielle aime beaucoup et dont elle m’a transmis l’amour des œuvres.

Qui est Niki de St Phalle ?

Niki de St Phalle est une artiste franco-américaine née à Neuilly-sur-Seine en 1930 et décédée à San Diego en 2002. Plasticienne, peintre, sculpteur et réalisatrice de films, elle débute sa carrière comme mannequin et comédienne. A la suite d’un krach boursier, sa famille s’installe à New York en 1933 et revient en France en 1951.

IMG_5150

Elle commence à peindre en 1952 et réalise ses premiers assemblages en 1956. Elle se révèle au grand public en 1961 avec « les Tirs« , installations durant lesquelles les spectateurs tirent sur des poches de couleurs qui éclatent en éclaboussant des assemblages de plâtre. Cette nouvelle manière de peindre la lance sur la scène artistique mondiale. A travers cette performance artistique, ces Tirs sont la représentation d’une violence matérialisée. Fortement perturbée par un père incestueux, les Tirs sont alors un moyen d’extérioriser ses démons intérieurs : elle tire ainsi sur son géniteur et sur la société afin de s’en libérer. Selon elle, « il existe dans le cœur humain un désir de tout détruire. Détruire c’est affirmer qu’on existe envers et contre tout. ».

En 1960, elle devient membre du groupe des Nouveaux Réalistes tout comme César, Mimmo Rotella, Christo et Yves Klein.

IMG_5152

Elle explore la représentation artistique du rôle de la femme et réalise des poupées grandeur nature intitulées « Nanas« , femmes plantureuses et colorées en polyester, grillage et papier mâché. Certaines de ses Nanas sont en exposition permanente à Hanovre en Allemagne.

IMG_5155

En 1966, elle crée avec Jean Tinguely, qui deviendra son mari en 1971, « Hon« , une femme monumentale de 28m de long sur 6m de haut et 9m de large, couchée sur le dos avec les jambes entrelacées au Moderna Museet de Stockholm. Les visiteurs entrent dans la sculpture par l’entrejambes pour y découvrir à l’intérieur plusieurs pièces réalisées par l’artiste.

IMG_5163

Sa collaboration avec son mari produira notamment la « Fontaine Igor Stravinsky » installée devant le Centre Pompidou à Paris.

IMG_5156

En 1972, elle réalise « Le Golem » qui est un monstre à 3 langues qui sert de toboggan et qui fait le bonheur des enfants. Elle est située dans Rabinovitch Park à Jérusalem-Ouest. La population désigne désormais le parc sous le nom familier de The Monster Park. Commandée en 1971 par la municipalité de Jérusalem, Israël, il a été inauguré en 1972. Cette sculpture a suscité bien des hésitations au début car les parents la trouvaient effrayante mais au final c’est une œuvre qui fait le bonheur des enfants et qui est maintenant indispensable à la ville.

IMG_5161

« Le Jardin des Tarots » à Capalbio en Toscane sera aussi une œuvre en collaboration avec son mari et réunit des sculptures monumentales inspirées par les figures du jeu de tarots. Elle est Inspirée par le Parc Güell de Gaudí à Barcelone, le Palais idéal du facteur Cheval et les « monstres du bois sacré » des Jardins de Bomarzo. Ces sculptures étant habitables, Niki de St Phalle y vivra avec sa famille pendant plusieurs années.

IMG_5162

A l’occasion de l’Expo 2000, elle transforme l’intérieur d’une « grotte du Grand Jardin de Herrenhäuser à Hanovre » en une véritable œuvre d’art. Mais l’artiste décède en 2002 des suites d’une maladie respiratoire liée aux vapeurs toxiques inhalées durant la préparation de ses œuvres et son œuvre sera donc terminée fidèlement aux plans qu’elle avait laissés.

La Grotte est composée de trois salles ornées de mosaïques :

  • L’aile gauche est couverte de miroirs blancs,
  • L’aile droite de morceaux de verres bleu-nuit et noirs,
  • Et la pièce centrale, par laquelle on entre, est ornée de bande de galets de toutes nuances, de miroirs tantôt blancs tantôt dorés et de verreries rouges, jaunes et orange.

Toutes les mosaïques sont recouvertes de figurines plastiques sur le thème La Vie de l’Homme. Les ornements en forme de spirales à l’entrée de l’édifice représentent la Spiritualité. La salle des miroirs blancs sur le thème Jour et Vie montre avec plus de 40 figurines en relief des exemples de presque toutes les périodes de l’artiste. L’aile bleue est La Nuit et le Cosmos. Des figurines féminines dansent dans le ciel bleu-nuit et s’accrochent aux étoiles. Les fenêtres et portes de la grotte sont des grilles incrustées aussi de miroirs et de verreries.

L’Arbre aux serpents exposé au musée des beaux-arts de ma ville

IMG_5125

Le musée des beaux-arts d’Angers (ma ville) expose dans sa cour l’œuvre « L’arbre aux serpents » qui était tout d’abord installée dans le jardin du fils de Niki de St Phalle avant que la ville fasse son acquisition. L’œuvre a été retirée de son emplacement fin 2016 afin d’être restaurée et depuis quelques semaines nous avons le plaisir de l’avoir de nouveau exposée dans la cour du musée. Cette sculpture est aussi appelée « Arbre de Vie », les serpents sont très présents dans les œuvres de l’artiste et racontent une partie sombre et inquiétante de la vie de l’artiste.

En effet, figure inquiétante et pernicieuse, le serpent raconte la période de la vie de Niki de St Phalle où elle fut abusée par son père à l’âge de 12 ans. Une période vraiment horrible mais par les couleurs vives et dorures de cet arbre aux serpents l’artiste a voulu contrer ce côté sombre de sa vie.

Je trouve que cette œuvre peut parler à chacun et comme toutes les œuvres qu’il peut exister qui comporte des couleurs plutôt vives donne une sensation de vie, de joie et de bonheur.

Un vrai plaisir de pouvoir profiter de cette œuvre installée dans un musée où j’adore passer du temps.

Au-delà du plaisir visuel que procure cette œuvre, je trouve que comme les « Nanas », l’artiste en profite pour dénoncer et traiter des sujets tabous de notre société, mais surtout montrer que les femmes ont aussi le droit de vivre au-delà d’éventuelles critiques auxquelles elles ont pu très souvent faire face il y a quelques années.

Niki de St Phalle est vraiment une artiste que j’apprécie, qui mérite d’être découverte mais surtout une artiste que je trouve engagée ! Chacune de ses œuvres expriment beaucoup d’émotions et de sentiments que ce soit par rapport à son histoire personnelle ou encore à la vie dans le monde. Je trouve que ces œuvres peuvent vraiment parler à de nombreux spectateurs même si nous n’aurons pas forcément le vrai ressenti de ce qu’elle souhaitait exprimer lors de la création. En effet, pour moi, une œuvre d’art peut parler à tout le monde mais sa véritable histoire ne sera pas forcement connue juste par l’observation. Par ma part, si je prends l’exemple de l’arbre aux serpents, c’est une œuvre qui me parle par ces couleurs qui sont synonyme de vie et les serpents qui m’inspirent le mouvement comme des branches d’arbres qui pourraient bouger, le côté rusé et intelligent qui selon moi faisait écho au talent de l’artiste mais jamais je n’aurais pu imaginer l’histoire de cette œuvre pour l’artiste si je n’avais pas fait des recherches.

Dans cet article je voulais vraiment faire passer un message, dans notre monde il existe de nombreux artistes, nous en sommes tous un à notre façon mais chaque œuvre exprime une chose différente aux yeux de la personne qui l’observe. Pour moi, l’art est vraiment source de différence, de diversité, de créativité mais aussi d’échange et de partage même si nous aurons tous une interprétation différente ce que nous voyons.

J’espère que cette présentation d’artiste vous a plu, n’hésitez pas à me donner votre avis sur cette artiste, si vous la connaissez, si vous aimez ces œuvres et ce qu’elle vous évoque ? N’hésitez pas à venir discuter avec moi en commentaire.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s